lundi 26 juin 2017

Pourquoi parle-t-on d'œuf à la coque ?

Tous les spécialistes des œufs à la coque en conviennent : pour un œuf réussi, il faut le plonger 3 minutes précisément dans l'eau bouillante, ni plus, ni moins. On obtient ainsi un blanc juste saisi et un jaune liquide, délicieux, dans lequel on trempe des mouillettes de pain.

On parle d' " œuf à la coque " car, pour le déguster, on enlève seulement le haut de la coquille, contrairement à l'œuf au plat, que l'on dépose directement dans la poêle.

Une autre explication, plus fantasque, nous vient du milieu maritime : jadis, le cuisinier préparant le repas des marins se nommait le " kok ", dérivé du latin coqus (qui donna aussi l'expression " maître queux "). Comme ce dernier ne portait pas de montre au poignet, le temps de cuisson de ces repas restait approximatif. Quand il cuisinait des œufs qui n'étaient pas cuits, on parlait d' "œufs à la kok ".


-